…you know how to whistle Steeve? // howard hawks…

Le port de l’angoisse (To have or to have not) (1944), réalisé par Howard Hawks, d’après la nouvelle d’Ernest Hemingway. Le premier film de Bacall, et surtout celui où elle rencontre Bogart (quels tueurs les deux, sans déconner).

Publicités
Cet article a été publié dans ...FILMS..., bacall, bogart, hawks. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour …you know how to whistle Steeve? // howard hawks…

  1. Ping : …ten (ok, fifteen) favorite movies… « …après le bruit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s