…chaque minute en Amazonie…

chaque minute en Amazonie, on déboise l’équivalent de soixante terrains de football. C’est un peu idiot, il n’y aura jamais assez de joueurs.

L’avenir du chat, Philippe Geluck

Publicités
Cet article a été publié dans geluck. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s