…la fausse suivante…


un peu déçue par cette pièce qui parle plus d’argent que d’amour. Pourtant, la mise en scène est juste /// Anne Brochet est parfaite, peut-être trop douce et fragile pour jouer un homme // le théâtre des bouffes du nord, dans lequel je n’étais pas revenue depuis une autre mise en scène de Lambert Wilson (et la fameuse blague, devenue familiale, de Pitch), vraiment chouette.

/// Le texte de Marivaux, surtout, toujours plus que réjouissant ///


La fausse suivante, de Marivaux,

Mise en scène par Lambert Wilson

Théâtre des Bouffes du Nord, 10 avril 2010.

Publicités
Cet article a été publié dans ...THEATRE..., marivaux, wilson. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s