…les naufragés du fol espoir…

il fait très chaud chez Mnouchkine ce jour-là // et pourtant je suis toujours épatée par la façon dont elle, et sa troupe, prennent toujours soin des spectateurs // on se sent bien accueilli / comme si on distribuait à chacun de nous sa petite serviette et son savon pour passer un moment à La Cartoucherie // puis un voyage / un bateau / qui met du temps à naviguer / pour faire naufrage / le grand nord / la neige – on sent d’ailleurs que les comédiens prennent tant de plaisir à tamiser et faire souffler cette neige qu’on a bien le temps d’être immergé // c’est, à proprement parler du cinéma dans le théâtre / et surtout la volonté d’un moment collectif où personne ne rechigne à s’activer ensemble / et ça, ça existe encore à La Cartoucherie/ si je ne suis pas complètement comblée par la pièce, je le suis au moins par cette envie de partager, sincère et chaleureuse //


Les naufragés du fol espoir, d’Ariane Mnouchkine,

La Cartoucherie de Vincennes, 27 juin 2010

Publicités
Cet article a été publié dans ...THEATRE..., mnouchkine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s