…downtown 81…


°

« The city looked big. I felt big. ‘Cause I was part of the landscape. I’m an artist. When you tell people that, they usually say « what’s your medium? ». I usually say « Extra large »« .

°°

« These institutions have the most political influence : McDonald’s, church, television and Samo. » sous forme de prêt-à-cocher, SAMO barré.

°°°

Après le punk / here’s what’s left in Manhattan / New York Beat Movie / c’est le titre original / ça foisonne et on a envie d’y être et d’en faire partie / SAMO en passe de devenir Basquiat / pas encore exposé / mais il fait déjà partie du New York en passe de devenir plus si underground / huit ans avant sa mort / usine désafectées / quartiers abandonnés / New York était un autre hype /

Downtown 81 / New York Beat Movie / de Edo Bertoglio

avec Jean-Michel Basquiat, Kid Creole, The coconuts…

Publicités
Cet article a été publié dans ...FILMS..., basquiat, bertoglio. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s