…the dragonfly of chicoutimi…

the dragonfly of chicoutimi est un texte important au coeur de la culture québécoise / le format (mais pas le sujet) est d’abord un plaidoyer d’un homme qui aime et se questionne sur l’utilisation de la langue française en Amérique du Nord // écrite en 1995 par un français en anglais et immédiatement jouée par Jean-louis Millette, grand du théâtre québécois, pour qui se sera la dernière pièce après quatre ans de tournée / jouée quinze ans plus tard à Montréal /// un personnage, Gaston Talbot / cinq comédiens / dans des cases, amplifient la profondeur d’une personnalité / Gaston Talbot parle d’un de ses rêves, ment, se reprend / raconte la fin de l’adolescence à Chicoutimi / le texte et le contexte / la mise en scène « en cases » / comédiens qui se répondent sans se voir / cela pourrait être sclérosant / mais la mise en scène est tellement maîtrisée, les comédiens concentrés, que cela donne juste de la profondeur et de la complexité à un être humain // verre de rouge avec eux après le spectacle / jeune théâtre québécois à la fois simple et profond / hanté par leurs grands et innovant / c’est doux.

the dragonfly of chicoutimi, de Larry Tremblay, mis en scène par Claude Poissant

avec: Dany Boudreault, Patrice Dubois, Daniel Parent, Étienne Pilon et Mani Soleymanlou

Théâtre PÀP – Espace Go / Montréal / 26 février 2011

Publicités
Cet article a été publié dans ...THEATRE..., poissant, tremblay. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s