…le dernier tango à Paris…

Le dernier tango à Paris est assez glauque / un appartement baigné de lumière quand les volets ne sont pas fermés / progressivement habité par Maria Schneider et Marlon Brando dont on ne peut dire s’ils forment un couple / c’est pesant / en colère // la présence légère mais très ponctuelle de la douceur de Jean-Pierre Léaud / parait presque en dehors du film / mais soutient aussi la douceur de Bertolucci / la façon dont il filme le pont Bir-Hakeim / l’appartement pesant / les moments à l’extérieur / cette relation qui commence par le contrat de ne pas se dévoiler à l’autre / où l’on finit par se connaitre un peu mais par se faire beaucoup de mal

Le dernier tango à Paris /

de Bernardo Bertolucci /

avec Marlon Brando, Maria Schneider / jean-Pierre Léaud /

1972

Publicités
Cet article a été publié dans ...FILMS..., bertolucci, brando, léaud, schneider. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour …le dernier tango à Paris…

  1. anece dit :

    pesant, écrasant (éclaboussant aussi?)
    ps. j’aime tes posts

  2. ouplala dit :

    oui écrasant!
    (p.s. merci!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s