…hey…

Hendry Darger n’a surement pas eu une vie facile / américain né à la fin du XIXème siècle / très tôt orphelin et recueilli par des sœurs catholiques / Henry Darger a créé une œuvre sous forme d’aquarelles épiques qui ne sera découverte qu’à sa mort / d’orphelinats en asiles psychiatrique / Darger refuse le mensonge des adultes et les traitements infligés aux tarés / et peint seul et ignoré // une oeuvre qui me fait penser aux images de la révolution culturelle chinoise / faux bonheur des enfants dans les champs / dans l’une comme dans l’autre / les tresses des enfants ne sont pas si champêtres que ce que l’on voudrait nous faire croire /.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Jessica Harrison sculpte des céramiques et s’intéresse au corps / parce que c’est ce que l’on partage entre êtres humains / par lui que l’on vit les expériences propres au monde qui nous entoure / et j’adore la rencontre entre figurines de l’empire et trash contemporain à la tarantino / ces femmes délicates qui cachent boyaux, muscles et intestins /.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

(c) photo jalal gerald aro

Les super héros d’Alexandre Nicolas sont encore à l’état de développement foetal / mais ils y passent tous, wonderwoman, superman, batman, ulk… / figés dans un cube de crystal de synthèse / c’est à la fois le temps suspendu, la création, le passage à l’immortalité des supers héros / qui deviennent bien fragiles lorsque l’on imagine qu’ils ont, eux-aussi, été fœtus /.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ronan-Jil Sevellec créé des immenses boîtes aux minuscules détails / derrière la vitre, l’ancienne petite fille imagine ces maisons de poupées loin du girly / on se ballade plutot dans des ruelles sombres dont les pavés mouillés sont éclairés par les lampadaires rouillés /.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

L’expo Hey, Modern Art & Pop Culture est rafraichissante et ne ressemble à rien de celle que l’on connait / univers urbain, glauque, morbide et pas sordide, pop, tatouages et pas neuneu / bande dessinée et fantastique / la halle saint pierre est remplie de curiosités / extravagance et diversité / on ne s’ennuie pas avec ces artistes contemporains qui sortent du « kundelitch » prétentieux qui ne se cache même plus tellement derrière beaucoup de leurs congénères /. 

Hey, Modern Art & Pop Culture

Halle Saint Pierre / Paris / 14 janvier 2012

Publicités
Cet article, publié dans ...EXPO..., est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour …hey…

  1. Ping : …Steam… | …après le bruit…

  2. Ping : …hey!…2ème partie… | …après le bruit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s