…le bourgeois gentilhomme…

 

(c) h. pambrun
« buvons, chers amis, buvons ! 
le temps qui fuit nous y convie
profitons de la vie
autant que nous pouvons »
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

la possibilité de rejoindre une classe sociale qui n’est pas la sienne / et l’impossibilité d’en intégrer les codes / le décalage entre ce que l’on voudrait paraître et ce que l’on est /  le besoin de reconnaissance pousse au ridicule / mais françois morel et monsieur jourdain gardent une part enfantine qui les rend attachants / la modernité de la pièce n’est-elle pas de montrer que l’on souhaite parfois être quelqu’un d’autre / elle s’affirme en tout cas avec les rires des enfants /.

le bourgeois gentilhomme /

de Molière / mise en scène Catherine Hiegel /

avec François Morel, Marie-Armelle Deguy, Emmanuel Noblet, Alain Pralon, Stephen Collardelle, Héloïse Wagner, Camille Pélicier, Gilian Petrovski, David Migeot, Géraldine Roguez, Eugénie Lefebvre, Anicet Castel, Frédéric Verschoore, Joss Costalat, Romain Panassié et Olivier Bioret

théâtre de la porte saint martin / 17 février 2012

 

Publicités
Cet article, publié dans ...THEATRE..., molière, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s