…tout ça n’était pas fait pour lui…

« Perry décida de parler franchement: il regrettait, mais tout ça n’était pas fait pour lui — le ciel, l’enfer, les saints, la miséricorde divine — et si l’affection de Willie-Jay reposait sur la perspective de voir un jour Perry le rejoindre au pied de la Croix, alors il s’était trompé et leur amitié était fausse, une contrefaçon, comme le portrait. »

truman capote / de sang-froid

Publicités
Cet article, publié dans truman capote, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s