…Balanchine…

(c) photo Icare (?) / Opéra national de Paris

Sur une musique de Tchaikovski, Sérénade, chorégraphié en 1934, ouvre les trois ballets de George Balanchine présentés cette saison à Garnier / douceur et délicatesse pour ces danseuses en tutus bleu ciel et fluides qui laissent voir leurs corps souples // malgré la présence d’un seul homme dans ce ballet, on échappe à toute dimension cucul / diagonales presque parfaites / c’est bien dans ce « presque » qui n’est pas un à peu près, que se situe la dimension humaine du ballet. / Louise, qui pose souvent les bonnes questions, se demande comment on écrit une chorégraphie // Loin de la scène, mais si près de l’épatant plafond de Chagall à l’Opéra Garnier, je sens bien que Sérénade est comme une nuée de papillons bleus, dont l’observation ralentit mon cœur et l’apaise /. 

***

(c) photo Sébastien Mathé / Opéra national de Paris

Agon, chorégraphié en 1957 d’après une musique de Stravinski, est d’une modernité surprenante / Balanchine voulait « voir la musique et entendre la danse » / graphiques, les costumes répondent à une des exigences qui me permettent d’apprécier la danse: voir les corps, sentir les muscles qui se tendent / ballet plus équilibré, j’aime la présence des hommes qui ouvre ce ballet et le rend moderne /

***

(c) photo Sébastien Mathé / Opéra national de Paris

Dans le Fils Prodigue, chorégraphié en 1929 sur une musique de Prokofiev / j’ai l’impression que les danseurs de Garnier sont engoncés dans des costumes lourds et trop rigides / une dimension narrative bien trop forte dans ce ballet que je n’arrive pourtant pas à comprendre / et qui doit surement évoquer Jésus et la religion mais j’ai l’impression de voir Panoramix, druide sorti de la forêt, qui n’arrive pas à calmer une troupe assoiffée qui s’ébat dans une ambiance gréco-romaine.

Balanchine / Sérénade / Agon / Le Fils Prodigue / Opéra Garnier / 29 septembre 2012

Publicités
Cet article, publié dans ...DANSE..., est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s