…on ne fait pas un pays avec des certificats d’origine…

gary

F.B.: « Qu’est-ce que c’est pour toi être juif?

R.G.: C’est une façon de me faire chier.

F.B.: Israël?

R.G.: Passionnant. J’aime beaucoup l’Italie, aussi. Je crois que l’Italie est le pays étranger que je préfère.

F.B.: Et si Israël devait disparaître comme État, sa population chassée de son pays, ne te sentirais-tu pas toi-même diminué?

R.G.: Diminué, non, désorienté, oui. Désorienté: est-ce que je serais atteint pour des raisons humaines ou atteint dans ma part juive? Je ne me sens pas « en situation » pour te répondre et j’espère que je ne me trouverai jamais dans cette situation.

F.B.: Mais tu es demi-juif, tu peux choisir…

R.G.: C’est ça, fais le malin avec ce bon sourire… Demi-juif, je ne sais pas ce que ça veut dire. Demi-juif, c’est demi-parapluie. C’est aussi une notion à l’usage des racistes maniaques d’Israël. Tiens, je te le prouve. Il y a quelques années, je reçois de Tel-Aviv une lettre de la part de je ne sais quel organisme qui me demande si je veux figurer dans le Who’s who in the World Jewry, une sorte d’annuaire des Juifs dans le monde. Très frappé par cette largesse d’esprit, je dis oui, je remplis et renvoie le questionnaire. Là-dessus ces cocus me répondent par une lettre embarrassée d’où il ressort que je ne possède pas les caractéristiques qu’il faut pour être considéré comme juif. Ils sont, tu comprends, plus regardants que Rosenberg et Himmler…C’est eux qui décident qui a droit ou n’a pas droit à la chambre à gaz…Je me fous en rogne, je leur rappelle que ma mère était mosaïque, juive, que c’est, paraît-il la mère qui compte chez nous et que si on ne me fout pas dans le Who’s who, je vais pousser une gueulante publique maison….Silence de mort puis je fais l’objet d’une très courtoise visite diplomatique dans le sens propre du terme où l’on me donne une heure d’explications théologiques, étatiques et techniques d’où il ressort que la loi, là-bas, décide qui a droit à la chambre à gaz et qui n’y a pas droit…Les Allemands, à cet égard, avaient des vues plus larges.

F.B.: Tu est quand même catholique…

R.G.: On ne fait pas un pays avec des certificats d’origine, pas plus qu’Israël qu’un autre pays. »

Romain Gary / La nuit sera calme

Publicités
Cet article a été publié dans gary. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour …on ne fait pas un pays avec des certificats d’origine…

  1. Un cosmokid dit :

    Le beau Romain semble avoir inspiré les réflexions d’Oscar Mandel qui se demande s’il faut, une fois que cela nous ait tombé sur la tête ( à moins qu’on ne tombe dedans comme dans une marmite), être juif, continuer de l’être, etc :
    http://www.editions-allia.com/fr/livre/632/etre-ou-ne-pas-etre-juif

    Je n’ai, hélas ! rien de plus intelligent à dire sur la question des questions. Pour le moment.

  2. ouplala dit :

    Tiens, j’essaierai de me le procurer dans une de ces librairies qui peuplent le boulevard..

  3. Hans Landa dit :

    Je pense quant à moi que ce n’est pas une maladie incurable, et qu’il est encore temps pour vous deux d’en guérir…

  4. ouplala dit :

    @Hans Landa: je n’ai pas beaucoup de symptômes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s